neuf

Rien de neuf

Principe du défi

Afin de réduire son impact néfaste sur l’environnement, je décide de ne rien acheter de neuf pendant 3 mois.

Je souhaite acheter du neuf mais…en ai-je vraiment besoin ? en ai-je vraiment envie ?

Nous sommes parfois touché par des achats impulsifs non pas pour répondre à une envie ou un besoin réel. Il serait donc pertinent de se poser les bonnes questions avant tout achat. Certains achats sont dictés par le besoin de renvoyer une certaine image, une reconnaissance sociale ou un réconfort. Mais est ce vraiment utile ?

Pensons à acheter de manière intelligente. Grâce à internet, nous avons facilement accès à énormément d’information sur les produits, les conditions dans lesquels ils sont conçus, le respect des réglementations et critères sociaux, les conditions de transport, le respect de l’environnement, l’optimisation de l’utilisation des matières premières.

Avant d’acheter du neuf, nous pouvons nous poser la question si il est possible d’acquérir autrement (prêt, don, location, occasion, l’échange, la réparation…). Le but est de ce défi est d’éveiller les consciences sur l’impact du neuf sur nos vies certes (réduire notre dépendance) mais également sur l’environnement. Derrière chaque objet neuf, il existe une montagne de ressources naturelles invisibles à tous.

À chaque produit neuf, nous y associons l’extraction des ressources, la consommation d’énergie, le transport intercontinental.

Saviez vous qu’il faut :

  • 2 500 litres d’eau pour fabriquer 1 T-shirt
  • 8 000 litres d’eau pour fabriquer 1 jean
  • 100 kg de matière première pour fabriquer un manteau*
  • 338 kg de matière première pour fabriquer une tablette*
  • 2,5 T de matières mobilisées pour fabriquer un téléviseur*
  • 2,1 T de matières mobilisées pour fabriquer un lave-linge*
  • 1,75 T de matières mobilisées pour fabriquer un réfrigérateur*

résultats de l’étude de ADEME

Le défi

Je n’achète rien de neuf pendant 3 mois.